Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Latest Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

Les figures techniques de la pole dance

Home  /  Technique   /  Les figures techniques de la pole dance
d

Les figures techniques de la pole dance

La pole dance est un sport qui a énormément de figures, avec des noms très difficiles à retenir.

C’est pourquoi plusieurs athlètes essayent par tous les moyens de nous aiguiller grâce à leurs connaissances et inventions. Je vous conseille d’ailleurs de vous procurer mon tout premier livre de chevet : « On my way – mon livre de pole dance » de SARAH CARTER  . Elle réfère un bon nombre de figures classées en différentes catégories de niveaux : initiation, débutant 1, débutant 2, intermédiaire 1, intermédiaire 2, intermédiaire 3 et le dernier avancé. Je ne vous cache pas, que j’ai moi-même été surprise que certaines figures se classent dans la catégorie débutant 1 telle que le Cross Ankle sachant que l’open V est en débutant 2. Mais encore une fois, si Sarah Carter ne m’avait pas mis sous le nez toutes ses figures, je n’en serais certainement pas là aujourd’hui. Un grand merci à elle qui m’a énormément aidée lorsque j’étais seule dans mes trainings !

Il existe plusieurs catégories de figures : sols, souplesse, force et « aerial dead lift » . Ce sont des montées en force. Chaque catégorie de figures peut avoir plusieurs niveaux :

  • débutant
  • intermédiaire
  • avancé

Dans notre jargon de poleuse, on appellera ça des variations.

Par exemple sur une figure de force : chair (la chaise en Français), pour le niveau 1, on fléchit les jambes comme pour s’assoir sur une chaise, niveaux 2, on tend les deux jambes, pieds à hauteur de hanche, niveau 3 on lâche la main extérieur. Bien évidement dans chaque niveau, il faudra s’entrainer encore et encore, et surtout TOUJOURS dans les deux sens ! J’insiste sur le “toujours dans les deux sens” c’est extrêmement important. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

  • Vous serez difforme! Votre bras « fort » comme beaucoup disent (et je n’aime pas cette expression car vous le crée vous-même ce « bras fort »), aura une différence d’environ 3cm de masse musculaire par rapport à l’autre bras, c’est valable pour tous les autres membres du corps,
  • Vous serez bloquée dans certaines transissions, car vous manquerez de force dans le bras que vous utilisez le moins pour changer de sens ou simplement de figure
  • Vous vous blesserez, bien évidemment, car votre corps n’aura pas la même masse musculaire et sollicitera beaucoup plus, certaine articulations, que d’autres ;
    en d’autres termes : votre côté faible va rouiller, et votre côté fort va s’épuiser pour compenser le côté faible : déchirures, tendinite, et j’en passe.

Apprenez à écouter votre corps, et surtout aidez-le à s’épanouir avec cette discipline, dans les règles de l’art !
Pour cela, il est nécessaire de suivre l’ensemble des cours de souplesse, renforcement et pole dance.

Sans équilibre entre ses trois activités, votre corps n’arrivera pas à suivre ou du moins à survivre pendant vos différents entrainements.

POST A COMMENT

*